On vous prouve que la Syrie n’arrive pas à toucher un cheveu d’Israël (contre-propagande)

Des images prises par le satellite Eros B lundi montrent les dommages occasionnés à la base iranienne en Syrie.
Selon les images, la plupart des structures de la base ont été touchés durant le bombardement, quelques unes complètement détruites.
Il y a trois semaines, la BBC avait montré des images de construction dans cette base qui servirait aux troupes iraniennes en Syrie, près d’al-Kiswah.
Les medias syriens, donc le gouvernement syrien, ont annoncé que 12 militaires iraniens ont été tués durant le raid, et qu’Israël avait tiré cinq missiles, mais que “les systèmes de défense antiaériens syriens en ont détruit trois”.
Regardez bien les images ci-dessous, qui montrent les dégâts à la base iranienne. On voit clairement 4 buildings complètement détruit, de même qu’un cratère massif provoqué par un missile qui a manqué de peu un autre immeuble.
Conclusion ? 4 + 1 = 5 ! Israël a bien tiré cinq missiles durant le raid, mais tous ont explosé dans la base iranienne en question, AUCUN n’ayant été intercepté par la défense syrienne ou russe.
[Cliquez sur les images pour agrandir]

Published: December 5, 2017
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here