Israël : Une journaliste prise en train de mentir en direct – “je suis actuellement violée”


Une femme journaliste est prise en flagrant délit de mensonge anti-israélien alors qu’elle filme son reportage, qui date probablement de l’opération Bordure Protectrice en 2014.
Elle parle au micro quand plusieurs israéliens viennent perturber son reportage, tentant, avec humour, de l’arrêter de parler (et probablement déballer une autre série de mensonges sur l’état juif).
La journaliste frustrée va alors encore plus loin, disant en direct “je suis violée à l’instant même”… quand les gens qui l’entourent, et ne la touchent même pas comme on le voit sur la vidéo, lui demandent “comment tu peux dire cela ? Personne ne te viole !”…
Et elle répète son mensonge plusieurs fois en anglais…

Published: August 30, 2017
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here