Emeutes arabes : Tsahal éjecte d’abord les journalistes


Tsahal a appris des précédentes émeutes palestiniennes, qui voient souvent plus de journalistes que d’émeutiers, des journalistes souvent plus anti-israéliens que les jeunes terroristes eux-mêmes.
Sans la presse internationale, pas un seul arabe ne se déplacerait pour jeter ses quelques pierres sur des soldats juifs.
Ces émeutes sont d’ailleurs ridiculement réduites, mettant définitivement la honte à Abbas et au Hamas, qui n’émeuvent plus vraiment grand monde à part les européens et les turcs.
Les réactions protocolaires des états arabes étaient surement préparées avec Trump depuis longtemps, quelques déclarations pour donner à manger à leurs populations qui restent antisémites, mais rien de plus.

Published: December 10, 2017
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here