Université de Bir Zeit : des policiers israéliens déguisés arrêtent un terroriste

Université de Bir Zeit : des policiers israéliens déguisés arrêtent un terroriste – On a pas tous la chance d’aller à la Sorbonne non ?

Des policiers israéliens déguisés en arabes ont mené une arrestation d’un étudiant à l’université de Bir Zeit. Il était impliqué dans des activités terroristes. Cette “université” est située près de Ramallah, et est bien connue des forces de l’ordre.

L’arrestation s’est déroulée sur le campus en plein jour. Elle ressemble à une scène de la populaire série télévisée israélienne Fauda. Aucun membre des forces de sécurité israéliennes n’a été blessé.

Un terroriste bien connu

Les médias palestiniens disent que l’homme arrêté était le chef du syndicat étudiant de l’université. Omar Kaswani, etait aussi et surtout un terroriste du Hamas. Les policiers déguisés en journalistes arabes ont encerclé Kaswani près des bureaux du syndicat. Ils étaient présents sous prétexte de mener une interview avec lui.

Les policiers ont sorti des pistolets et ont emmené le suspect au loin. Ils sont arrivés vers des soldats de Tsahal attendant à proximité qui ont couvert leur retraite. Des étudiants palestiniens jetaient des pierres sur les forces de l’ordre durant l’opération.

Mais rien de très étonnant pour une “université palestinienne”.

Kaswani est le chef de la cellule du Hamas à l’université Bir Zeit. Il a récemment remporté les élections au poste de président du syndicat étudiant. Il a déjà été arrêté à plusieurs reprises par les forces de sécurité de l’AP.

Bir Zeit est connu depuis longtemps comme un centre de protestation pour les militants palestiniens. Près de 10 000 étudiants la fréquentent. Des nombreux “professeurs” sont des membres de l’OLP ou de l’AP.

On comprend très vite pourquoi cette université est un centre de propagande anti-israélienne.

L’union des journalistes d’Israël a cependant exprimé sa colère au sujet de l’opération. Elle a annoncé qu’elle contactera le commandant de la police pour demander des éclaircissements sur l’opération.

L’union a déclaré : “cet acte met en danger les vrais journalistes dans leur travail. Il entraine une violation de la liberté journalistique. Les journalistes ne devraient pas être mis en danger, même pour des raisons de sécurité.”

Published: March 8, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here

L’armée iranienne visée par un attentat lors d’un défilé

Share on FacebookTweet WhatsappL’armée iranienne visée par un attentat lors d’un défilé militaire : 24 morts. Plus de 30 autres personnes ont été blessées dans l’attaque. Cette attaque résume plus ou moins l’état de l’Iran et de son armée. Des menaces, beaucoup, des défilés, encore plus, mais quand il s’agit de faire face à un […]

Regardez la Video