Une actrice marocaine : « Les arabo-musulmans ont peur de leur réalité »


Loubna Abidar est née au sein d’une famille d’origine amazigh dans le quartier de Qasba à Marrakech.
Elle tient le premier rôle dans le film Much Loved. Ce film a été interdit au Maroc et a été particulièrement vilipendé dans les milieux musulmans : un cheikh a notamment appelé à traduire le réalisateur Nabil Ayouch en justice pour avoir porté atteinte « aux mœurs et à l’intégrité morale des Marocains ». Une association a par ailleurs annoncé son intention de porter plainte contre le réalisateur et Loubna Abidar pour avoir nui à l’image de Marrakech et plus largement à celle du Maroc.
Le 6 novembre 2015, Loubna Abidar est victime d’une violente agression à Casablanca. Le visage tuméfié et en sang, elle déclare n’avoir pas été autorisée à porter plainte, ce que dément la police de Casablanca. Elle trouve ensuite refuge en France avec un visa de tourisme, expiré à la date de la cérémonie des Césars 2016 où elle est en compétition pour le César de la meilleure actrice.

Published: May 3, 2017
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here