Rencontre entre un missile israélien et une batterie antiaérienne syrienne

Rencontre entre un missile israélien et une batterie antiaérienne syrienne : ça vaut le détour !

Le raid du jeudi 10 mai 2018 au matin continue de faire parler de lui. Tsahal vient de diffuser cette vidéo montrant les derniers instants d’une batterie antiaérienne syrienne.

La cible en question est le fameux Pantsir-S1 de fabrication russe. Le système combine des missiles sol-air de moyenne portée et des canons automatiques de 30 mm. L’engin peut-être mortel à courte et moyenne portée.

Le Pantsir est en service depuis 2012. Il équipe des pays comme la Russie, l’Iran, l’Irak ou la Syrie. Manifestement, il n’est pas très efficace face à la technologie israélienne.

Tsahal a annoncé jeudi matin avoir attaqué des “douzaines de cibles” en Syrie. Les raids font suite à une attaque iranienne contre le Golan, une salve de 20 roquettes. Certaines ont été détruites par le Dôme de Fer, les autres sont tombées en Syrie.

C’est donc la réponse israélienne qui a fait si mal. Cette vidéo ne montre la destruction que d’une seule des “douzaines de cibles”. On peut imaginer voir 4 personnes proches de mourir sur cette vidéo. Les 23 morts annoncés par la Syrie pour la totalité des raids israéliens semblent sous-estimés.

Israël a décidé de faire mal

Cette dernière attaque fait suite à des années d’escalade. Israël vise le Hezbollah et ses transferts d’armes depuis le début de la guerre civile. Mais depuis que l’Iran y installe ses forces d’élite de manière permanente, les choses changent.

Au cours des deux derniers mois, c’est pratiquement une guerre ouverte qui a lieu entre Israël et l’Iran. En Syrie seulement, pour le moment. Et les attaques d’Israël sont de plus en plus audacieuses et de plus en plus destructrices.

Les russes ne bougent pas, ils laissent faire. La relation entre Netanyahou et Poutine semble bonne, et le fait que les russes ne bougent pas le confirme.

Il y a aussi le fait que Donald Trump est non seulement un ami d’Israël, mais aussi de Bibi. Et Trump n’aime pas la dictature iranienne. Il ne se prive pas de le dire, et de le montrer.

Dans cette position, on imagine l’esprit des mollahs aujourd’hui. Les russes ne font rien. Israël est de loin supérieur. Et l’armée américaine attend derrière le coin une occasion de bouger.

C’est probablement un échec et mat, et on va probablement assister à un lent exil des iraniens de Syrie.

Published: May 10, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here

L’armée iranienne visée par un attentat lors d’un défilé

Share on FacebookTweet WhatsappL’armée iranienne visée par un attentat lors d’un défilé militaire : 24 morts. Plus de 30 autres personnes ont été blessées dans l’attaque. Cette attaque résume plus ou moins l’état de l’Iran et de son armée. Des menaces, beaucoup, des défilés, encore plus, mais quand il s’agit de faire face à un […]

Regardez la Video