“Pas pour Gaza, pas pour le Liban, je sacrifie ma vie pour l’Iran”

“Pas pour Gaza, pas pour le Liban, je sacrifie ma vie pour l’Iran” est le cri le plus entendu en Iran pour le moment.

Les mollahs ont du mourront à se faire. Leur position qu’ils voient comme sacrée est en train de s’effriter. Les iraniens en ont marre, tout simplement.

Quoi de plus normal ?

La dictature islamique d’Iran commence à perdre de sa splendeur, enfin, la splendeur qu’elle imaginait avoir.

Les iraniens sont dans la rue depuis des mois. Leur principal problème : la crise économique. Et vu les sanctions américains, elle ne va faire qu’empirer.

Donc ils n’ont plus grand-chose à manger les iraniens. Ils ne pouvaient déjà pas être gays sans être pendus. Les iraniens ne peuvent même pas posséder un chien de compagnie.

Les femmes doivent se couvrir ou subir des coups. Une dictature islamique quoi.

Mais touchez à leurs assiettes, et ces décennies de frustrations exploseront. C’est probablement ce à quoi nous assistons aujourd’hui. En espérant que cela soit le début de la fin de cette dictature ridicule. Les iraniens, au vu de leur culture et de leur histoire, méritent bien mieux.

Published: August 3, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here