Nouvelle frappe d’Israël sur l’aéroport de Damas

Nouvelle frappe d’Israël sur l’aéroport de Damas – Samedi soir, plusieurs cibles militaires ont été détruites dans l’aéroport international de Damas.

Selon des informations non vérifiées, l’objectif des frappes étaient des missiles iraniens stockés dans des entrepôts dans le périmètre de l’aéroport.

De lourds dégâts

Ils venaient d’Iran et étaient destinés aux forces iraniennes ou aux milices soutenues par les ayatollahs.

Comme il est d’accoutumée ces derniers mois, les agences de presse syriennes parlent d’attaque déjouée. Les syriens auraient abattues les missiles hébreux avant qu’ils ne touchent leurs cibles.

La réalité est tout autre, ici aussi comme d’habitude. De très fortes explosions ont été entendues, suivies d’énormes incendies. Plusieurs sources arabes parlent de dégâts très importants.

Le nombre de victime n’est pas connu, mais des dizaines d’ambulances ont été signalées vers l’aéroport.

D’autres sources syriennes parlent aussi d’une attaque contre une base iranienne à proximité de l’aéroport.

Bref, une fois de plus, l’aviation israélienne a éliminé des menaces dont nous n’entendrons probablement jamais parler.

Au cours des 18 derniers mois, Tsahal a lancé plus de 200 raids en Syrie. 800 missiles ont été tirés en tout, selon une source haut placée de l’armée israélienne.

Suite à une riposte épique de Tsahal à une tentative d’attaque iranienne il y a plusieurs mois, le discours syrien a changé. 2 ou 3 fois Assad a pu dire que la Syrie ou l’Iran avaient attaqué Israël. Mais après des centaines de morts iraniens et syriens et des dégâts difficilement gérables, ils ne sont plus capables de répondre aux raids israéliens.

Le discours officiel est maintenant le même à chaque bombardement d’Israël. Et il est repris en chœur par les medias syriens, iraniens et russes : la DCA syrienne a repoussé une attaque israélienne. On entend ca à chaque fois. Comme si par magie, la Syrie avait développé un “Dôme de Fer” local capable d’arrêter un missile.

La fin est proche

Il n’en est rien, nous le savons, vous le savez. La fin de la présence iranienne en Syrie est proche. Même Poutine la veut. Et comme Assad reprend le contrôle du pays, cette présence n’est plus justifiée. Le rêve iranien d’une base aux portes d’Israël s’envole un peu plus à chaque bombe israélienne touchant un de leurs soldats.

Ce n’est plus aujourd’hui qu’une question de quelques mois. Et ce bien entendu sans compter sur Donald Trump qui étrangle l’Iran sous les sanctions tout en les mettant en garde de ne pas bouger.

Published: September 16, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here