L’immigration détruit l’Afrique et le Moyen Orient : la preuve !

Personne ne vous a encore dit que l’immigration détruit l’Afrique et le Moyen Orient. Nous avons déjà tous pensé aux dangers de l’immigration. En Europe en particulier, qui a vu l’afflux de 2 000 000 d’immigrés musulmans du Moyen Orient et d’Afrique.

Les implications de l’immigration sont nombreuses. Camps de réfugiés dans le centre des capitales modernes. Délinquance qui les accompagne. Vague massive de viols dans les pays du nord et en Allemagne. Les économies de pays tels que l’Italie qui ne peuvent plus tenir face à l’afflux de réfugiés…

Les conséquences sont nombreuses, évidentes, difficiles, mais ne semblent pas émouvoir les politiques. En effet, plusieurs dirigeants ont mis un frein à leur politique de la porte ouverte.

Principalement pour se sauver face aux électeurs qui en ont marre et ne veulent plus de ces afflux massifs. Mais ce n’est qu’un frein qui a été mis. Des dizaines de milliers de migrants continuent d’arriver en Europe chaque mois.

Et continueront donc à la déstabiliser de plus en plus.

Un autre point de vue.

Mais le point développé par ce professeur ne fait pas référence aux conséquences de l’immigration pour l’Europe. Sa théorie est incorrecte, et c’est d’ailleurs pourquoi les medias ne la diffuseront pas.

Il défend l’idée que l’immigration est un drame pour les pays desquels partent les migrants. Plus qu’un drame, un suicide selon lui !

Selon cette démonstration scientifique, les migrants sont ceux qui avaient le plus de chance de le transformer. S’ils ont eu l’intelligence pour sortir de leur “enfer”, ils sont sans aucun doute les mieux éduqués et les plus capables de ces populations.

Ce sont donc les meilleurs qui partent… laissant l’Afrique et les pays arabo-musulmans à leur propre sort, avec une population sans moyens pour orienter leurs pays dans la bonne direction.

Published: March 7, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here