Les forces de sécurité iraniennes tirent sur des manifestants

Les forces de sécurité iraniennes tirent sur des manifestants (mais Macron préfère ne pas critiquer) … Une simple histoire de business.

Alors que les “forces de sécurité” iraniennes, entendez les sbires au service de la dictature islamique, tirent sur leur propre population… Le président français Emmanuel Macron a déclaré qu’il fallait une approche “équilibrée”. Il est clair que c’est pour ne pas dégrader les investissements français chez les mollahs. Merci l’accord nucléaire de 2015. Merci Barack Hussein Obama.

C’est normal chez eux

Pour le jeune Macron, il est normal que la dictature islamique tire sur sa population. C’est probablement culturel se dit-il.

C’est typique de la politique française. Ils flirteront avec l’immonde et l’inacceptable pour quelques euros de plus. C’est une technique commerciale comme une autre. Ils ne sont pas très fort en business, pas très compétitifs, donc ils se tournent vers les parias de la société. Vers ceux à qui un américain ne voudrait même pas vendre une fourchette. Les français eux leur vendent des avions. Rien de plus inoffensif qu’un avion en effet…

La République Islamique d’Iran est une dictature religieuse. Le pouvoir appartient aux ayatollahs. Une bande d’illuminés au service d’un Allah pas très sympa. Ils croient dans la fin des temps. Leur but est de la provoquer.

Envers leur population ils sont pires encore, vu qu’ils l’ont sous la main. Interdiction d’avoir un animal de compagnie. Tenues vestimentaires humiliantes. Limitation de l’information et de l’internet. Pendaisons de gays, d’opposants politiques et “d’espions”. Une vraie dictature comme il faut. Comme l’enseignent les manuels scolaires français pourtant. Comme aurait du l’enseigner Brigitte à Emmanuel.

Ils frappent fort aussi, les représentants des ayatollahs :

Published: January 4, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here