La Russie joue un jeu dangereux en Syrie

La Russie joue un jeu dangereux en Syrie … Cette vidéo montre l’arrivée en Syrie de batteries antiaériennes S-300 de fabrication russe.

La Russie dit avoir fait suite à ces menaces, qui datent de nombreuses années, de délivrer son S-300 aux syriens. Les batteries et leurs équipages devraient être opérationnels d’ici trois mois selon les russes.

Menace d’escalade

Les S-300 sont plus avancés que les S-200 en possession des syriens, mais datent de décennies. Il en existe plusieurs versions, dont des modernes, avec des portées différentes.

Il est clair que ces armes sont mortelles pour la plupart des aviations militaires du monde. Mais Israël a eu le temps de s’entrainer, en Grèce entre-autre, à contrer ces missiles. Leur déploiement n’en reste pas moins un challenge pour l’armée israélienne, qui devra adapter ses missions en conséquence.

Il faut toutefois souligner que le dernier raid israélien a eu lieu au cœur de système de défense russe installé en Syrie. Les russes y ont déployé leurs ultramodernes S-400… qui eux non plus n’ont rien pu faire contre l’aviation israélienne.

On peut toutefois imaginer que vu la menace réelle posée par les nouvelles batteries syriennes S-300, Tsahal décidera de les neutraliser.

La Russie délivre ces S-300 et forme des équipages syriens. Mais leur destruction serait un affront à la capacité militaire russe et pourrait provoquer une escalade entre Moscou et Jérusalem.

Poutine sait qu’il joue un jeu difficile. Il sait que l’aviation israélienne a des années d’avance sur la sienne. Il sait aussi qu’Israël a le soutien inconditionnel des Etats-Unis.

Le jeu est dangereux et il est probable qu’après les bruits de bottes venant de Moscou… Un calme relatif s’installera et prouvera une diplomatie active en coulisses.

Published: October 3, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here