Bombardements en Syrie, la Russie perd un avion

Bombardements en Syrie, la Russie perd un avion : Plusieurs attaques de missiles ont été signalées durant la soirée de lundi dans la province de Lattaquié. En plein dans le périmètre des importantes bases russes qui se trouvent en Syrie.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a admis que le Centre de l’Agence des Usines Techniques avait été complètement détruit.

Camouflet pour la défense russe

La région visée cette nuit par les raids est protégée par la DCA russe, et non pas par l’armée syrienne. En d’autres termes, ce sont les “ultramodernes” S-400 russes, et non pas les S-200 syriens, qui se sont opposés à l’attaque. Et sans grand résultat.

Les médias russes ont d’abord annoncé qu’une attaque de missiles avait été repoussée. Mais suite aux images diffusées par la télévision syrienne, le mensonge n’a pas tenu. Les dégâts et les explosions sont trop importants pour être cachés.

Dans l’absolu, c’est une excellente nouvelle. Ceux responsables de l’attaque sont capables de neutraliser les systèmes de défense russes les plus avancés.

Bien que l’origine de l’attaque reste inconnue, les yeux se tournent vers Israël. Mais aucun objectif iranien ne se trouvait dans la région visée. Il pourrait s’agir d’une attaque de la coalition américaine visant à intimider Poutine et à le dissuader d’entamer la campagne d’Idlib. Les résultats tactiques restent les mêmes dans un cas comme dans l’autre.

Développements dramatiques

Un peu plus tard, le ministère russe de la défense a annoncé avoir perdu tout contact avec un avion Il-20 et ses 14 hommes d’équipages. L’incident a coïncidé avec les frappes et a eu lieu au-dessus de la Méditerranée.

Le ministère russe ajoute avoir enregistré des tirs de missiles de la frégate française Auvergne. Moscou affirme également que quatre bombardiers israéliens F-16 ont mené le raid à Lattaquié.

La situation se détériore donc rapidement en Syrie. D’un côté les russes ont perdu un avion de renseignement, 14 hommes, et ont subi un camouflet lors du raid. De l’autre, ce sont ou les israéliens ou les forces de la coalition occidentale qui sont responsables de l’attaque. Une confrontation tendue.

Dernières nouvelles

Tôt ce matin, un responsable de l’administration américaine a fait une première déclaration au sujet des incidents de cette nuit. Selon lui, l’avion russe a été abattu par la DCA syrienne lorsqu’elle tentait de repousser le raid.

Cela pourrait servir à apaiser la situation, bien que comme nous l’avions signalé plus tôt, il est peu probable que ce soit la DCA syrienne qui ait été activée cette nuit.

Published: September 18, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here