600 survivants de l’Holocauste chantent la vie

600 survivants de l’Holocauste et leurs familles chantent la vie ! Ils se sont réunis au Beit Avi-Chai de Jérusalem pour marquer le Jour du Souvenir de la Shoah, Yom HaShoah.

En partenariat avec “Zikaron Basalon”, ils ont célébré la vie en chantant la chanson “Chai” (Vie en hébreu). Cette chanson est un classique de Ofra Haza.

Il reste en 2018 environ 189 000 survivants de la Shoah installés dans l’état hébreu. Un quart vivrait sous le seuil de pauvreté. Une situation qui choque beaucoup d’israéliens.

Une situation précaire

70 ans après la libération des camps d’extermination, ils seraient 45 000 à vivre avec moins de 3 000 shekels par mois (720 euros).

La plupart ont fuit l’ex-URSS, laissant travail, économies et retraite. Plusieurs organisations aident, mais cela ne suffit pas.

Sujet gênant en Israël : la responsabilité du gouvernement. Le gouvernement israélien a reçu d’importantes sommes de dédommagement de l’Allemagne. Selon un audit réalisé il y a quelques années, seules 30% des sommes avaient été distribuées.

Ne pas mourir seul

Une autre situation difficilement concevable : beaucoup de survivants meurent seuls.

En effet, nombreux sont ceux arrivés seuls de l’ex-URSS. Nombreux sont ceux qui auront préféré vivre une vie sans famille. Sans enfants. Difficile en effet pour tout le monde de chanter la vie après avoir touché la mort de si près.

Au cours des dernières années, les réseaux sociaux ont commencé à aider à résoudre cette situation. Des dizaines d’appels à participer à des enterrements de survivants, seuls, ont reçu des centaines de réponses.

La population, quand elle le peut, réagit. Le gouvernement, quand il le doit, perd bien trop de temps.

Published: April 11, 2018
FavoriteLoadingAdd to favorites. To view your favorites click here